Foulées de Crossey

Rate this item
(1 Vote)

2015crossey
Le plein de nature et de jeunesse !
 
Dimanche 11 octobre se déroulaient les foulées de Crossey, organisées par le sou des écoles. Epreuve qui fêtait pour l’occasion son 30ème anniversaire et qui a la particularité d’offrir une fourchette de course inégalée, voyez plutôt :

-28km solo ou duo
- 14km
- 8km
- 3,2km (pour les cadets)
- 2,5km (pour les minimes)
Et finalement une course pour chaque âge scolaire, de la petite section jusqu’au CM2.
Bref de quoi satisfaire tout le monde.
Je pars au petit matin en vélo, lampe sur le front pour rejoindre le départ. Cela me fera 45min d’échauffement bienvenues car il ne fait pas très chaud. Je m’inscris sur place pour la distance de 28km et je retrouve pas mal de copains et de têtes croisées lors de précédents trail. Parmi les copains, JP, Laurent, Steph et Guillaume sont eux aussi sur le 28km. RV devait également être là mais visiblement l’appel de la couette a été plus fort ce matin. Laurent est en délicatesse avec un mollet et Steph avec un adducteur. Les symptômes de l’automne et des machines qui ont bien carburées cette année. On part s’échauffer lorsque Laurent est arrêté net par une vive douleur à son mollet. Il ne prendra pas le départ, bien déçu. Le coup de feu retenti à 9h. L’allure n’est pas trop rapide et je reste aux avant-postes. C’est assez stratégique car après 2km de plat sur route on attaque une montée sèche et raide sur un sentier étroit où il ne faut pas se faire coincer. J’attaque ce sentier en 2nde position. Le premier creuse de suite un petit écart et derrière moi ça ne suit pas trop non plus. Les positions restent figées toute la longue première montée. La cadence est bonne, les sensations aussi. Dans la descente, je manque de peu d’emprunter un mauvais chemin et doit faire rapidement demi-tour. A la fin de la descente un coureur me rattrape. Je reprends les devants lors de la seconde montée. Nous voilà désormais sur le haut du parcours, sur des sentiers très ludiques, sinueux, façon toboggan. Le p’tit gars de tout à l’heure revient à ma hauteur et avec une foulée un peu plus rapide, il prend assez vite quelques longueurs d’avance. Dans la longue descente, je reviens petit à petit sur lui, mais j’entends également les pas d’un coureur qui revient de l’arrière avec un rythme de descente bien au-dessus du mien. Si bien qu’à l’approche du dernier secteur en forêt, on est encore 3 en lice pour la seconde place. Le premier est hors de vue. Je suis encore bien et me dis que si les autres accusent le coup, je pourrai en profiter. Que nenni, les jeunes ont encore de la ressource et c’est finalement moi qui doit les laisser s’en aller. Je termine donc 4ème en 2h11 soit 6 minutes de moins que l’année dernière sur le même parcours. Bonne satisfaction.

Sur la ligne d’arrivée, je retrouve Steph, qui a mis le clignotant au 11ème km, adducteur trop douloureux. Ce n’est pas de bon augure pour notre virée aux templiers dans 15j… Je profite ensuite de ces bons instants où on encourage les copains qui arrivent, on retrouve des potes engagés sur les autres courses. C’est avec plaisir que je partage un magnifique Selfie avec mon pote EmbrunMan Arno qui a fait le parcours 14km (on n’est pas content d’être là mon copain ?).

Il ne me reste plus qu’à attendre Nath et les enfants qui doivent monter pour participer aux courses enfants à 11h. L’attente est longue. 10h50 toujours personne, alors que l’effervescence de toute cette jeunesse dans la zone de départ atteint son paroxysme. 10h58, les CE1 se mettent sur la ligne de départ. C’est à cette course qu’Anouk aurait dû participer… soudain je vois débouler Nath accompagnée d’un bénévole et de nos 3 schtroumpfs en criant d’attendre. Anouk a juste le temps de se mettre sur la ligne de départ et de retrouver une copine. Fantin et Lison sont pris en charge par des jeunes filles qui les amènent dans leurs groupes respectifs. Anouk s’élance en papotant avec sa copine. Allure très tranquille conservée tout au long des 2 tours. Elle termine avec un sourire radieux au fin fond du classement (environ 40 CE1). Sûr qu’avec une approche de la course à pied comme ça, elle y prendra goût. C’est au tour de Lison de s’élancer pour ¾ de tour. L’allure est un peu plus motivée et notre belle blondinette termine au milieu du groupe (la aussi environ 40 MSections). Les courses s’enchainent et c’est au tour des grandes sections de partir avec Fantin vêtu de son tee shirt B2T. 1 tour à accomplir. Ca part vite, et Fantinou est dans le groupe de tête. Au passage devant moi, je ne m’empêcher de l’inciter à accélérer. Ce qu’il effectue avec application, il terminera à la 5ème place (sur 40 GSections encore environ). On récupère tout ce petit monde, médaille autour du cou et pitch dans la bouche. Anouk nous avoue que c’est le souvenir du pitch de l’année dernière qui l’a motivée pour participer (moue désappointée des parents…).

On croit en avoir terminé, mais non pas tout à fait, il reste le podium du 28km, où, en tant que 1er V1 je monte sur la boite. Avec en lot, un magnifique hamac avec une armature en bois. Assez unique comme lot (cf photo) ! Ca rentre à peine dans le Berlingo.
Direction chez JP, où un apéro nous attend. Jackot est monté pour l’occasion. Steph, Guillaume, Jean-claude et quelques autres sont de la partie. Un apéro au soleil, dehors et qui se termine à 15h, est forcément un apéro qui a tenu toutes ses promesses. Avec les joyeux drilles présents, il ne pouvaient pas en être autrement.

Commentaires  

#3 joannin Martine 13-12-2015 18:12
WAOUH !!!!!!!! le hamax !!!!!!
on dirait use pub pour MON JARDIN, MA MAISON, mais pourquoi pas ? En plus, n'oublie pas de te reposer quelquefois. En tout cas, bravo à tout la familial
Citer
#2 Max 06-11-2015 19:37
J'avoue, le hamac, j'ai trouvé ça limite insultant mais bon, j'ai pris quand même, Nath avait les yeux qui brillaient...
Citer
#1 z 10-10-2015 14:20
V1: hamac V2: rocking chair V3: déambulateur :sad:
Citer