Saint Etienne Urban Trail

Rate this item
(1 Vote)

 

sainteurban2014
Fouilla !... 

Il y a 2 mois, avec Z, nous courions le run-in-Lyon, redécouvrant les artères d'une cité qui nous était plutôt familière.
C'est aujourd'hui dans l'autre "ville" de la région, que je chaussais les baskets et (nouveauté notoire) une petite caméra pour des clichés "embarqués", tant pour l'effort dominical que pour l'imprégnation de ces lieux que je vais désormais traverser en allant au travail.

En m'élançant parmi le millier (?) de concurrents qui s'était attroupés devant le Zénith, c'est évidemment à mes collègues de "Constellation" -à majorité des locaux- que je pense, .
Grâce à eux, je parle un peu la langue locale, et je pourrai donc échanger avec des autochtones, le cas échéant.
Cela fait maintenant quelques semaines que j'évoque avec eux, ces régionaux de l'étape, les lieux, les quartiers et infrastructures stéphanois que la course du jour va me permettre, je l'espère, de situer mieux encore.

Le départ a donc lieu sur l'esplanade du Zénith, je vois indiqué le fameux Parc Mitterand. Je découvre aussi, rapidement, la Cité du Design que je situe donc enfin… Le tracé suit ensuite quelques rues non-identifiées sur lesquelles le peloton peut s'étirer, afin d'aborder les premiers escaliers: on m'a présenté Sainté comme "la ville aux 7 collines", et c'est vrai que ce tracé n'est pas monotone. Ca monte, ça descend, et l'asphalte majoritaire laisse quand même une belle petite place à la verdure. Celle de la colline du Crêt de Roc est appréciable, on repique ensuite en centre ville, passant à travers des "traboules" (dont je pensais que l'appellation n'était l'apanage que de la ville de Lyon), puis longeant l'Hôtel de Ville dont la place se pare de décorations pour les fêtes.

Je reconnais dans la foulée un début de tronçon pavé, et la rue des Martyrs, haut-lieu stéphanois si j'en juge par les témoignages de certains de mes collègues éducs.

Nous traversons ensuite la "Grand'Rue", pour amorcer la remontée (dites-moi si j'me trompe), au niveau du Musée d'Art et d'Industrie, sur le quartier Beaubrun. Au sortir de celui-ci, verdure de nouveau, et traversée émouvante de l'Ancien Puits Couriot, et de sa fameuse "Salle des pendus". Le tracé remonte derrière ce lieu chargé d'histoire, sur les flancs escarpés d'un crassier (je me souviens du vieux rêve d'un ami d'enfance de dévaler ces derniers en snowboard:).

Ensuite, alternant entre crêtes verdoyantes et vieux quartiers résidentiels un peu grisâtres, Côte-Chaude puis le Parc de Montaud, après lequel il n'y aura plus que de la descente en direction de l'Etivallière. Moment très attendu que celui de la traversée du Chaudron, qui réveilla instantanément de vieux souvenirs de supporter (déjà le nombre incalculable de maillots verts de toutes les époques dans le peloton vous remet bien dans l'ambiance).
La traversée du stade est beaucoup moins bruyante que je l'aurais imaginée: comme au Puits Couriot, il y a des lieux respectables qui, pour les gens d'ici, invitent plutôt au recueillement et à la solennité.
Pour les connaisseurs, dans GG, on est entrés côté MF, et on sort côté GA ;)

Ensuite, direction la plaine Achille et le Zénith est tout de suite en vue, la boucle est bouclée.

Voilà, "j'suis rendu"! Une belle petite sortie, dans une ambiance très sympa, en terre stéphanoise. L'occase de réviser sa géographie et de se remémorer quelques souvenirs.
Une grosse pensée, d'ailleurs, allez, pour l'ami Warez (RIP).
J'me disais bien qu'j'avais déjà traîné dans tous ces coins avec quelqu'un!
 

Commentaires  

#4 Nelly 26-11-2014 10:23
Merci Manu pour cette excursion en terre stéphanoise, ça rappelle de beaux souvenirs. L'autocollant B2T sur ta ford lui va comme un gant ;)
Citer
#3 Greg 23-11-2014 21:32
Salut, Félicitations pour avoir couru ce trail...Je pense que la montée du parc de Montaud doit etre bien raide!!! Sinon sur une des photos, on voit Janot, il a pris cher depuis l’arrêt de sa carrière...
Citer
#2 Max 23-11-2014 20:21
Man, as tu récupéré une motte de la pelouse de GG ? je suis certain que tu n'as pas pu t'empêcher de descendre les gradins en chantonnant quelques refrains de supporters, plus ou moins de bons goûts... Voilà une épreuve qui pourrait bien figurer au calendrier 2015. Merci Manu pour cette petite virée stéphanoise. La saintélyon arrive à grands pas... le B2T est dans les starting blocks !
Citer
#1 Pierrick 23-11-2014 17:45
Merci pour la ballade... Un temps gris sur les premières photos et le soleil présent sur GG... Ce lieu ne serait-il pas "Magic" ??? 8)
Citer