Les lieux foréziennes

Rate this item
(0 votes)

 

grigny2014
1988 – 2014 : 26 ans de tradition! 
 
26 ans que je participe aux lieues foréziennes de Bonson qui ont lieu chaque année le 11 novembre. Ceci ne veut cependant pas dire que je les ai courues 26 fois: en 2005, le 10 novembre naissait Colin, nous étions le lendemain de garde chez Claudine; une année je me trainais une méchante déchirure derrière le mollet, en 2012 nous étions en Inde … et j’en oublie probablement … bref cette année c’était peut-être ma vingtième participation, et bien évidemment la première sous les couleurs de B2T.

1988 - j’avais 40 ans donc l’âge de mes enfants aujourd’hui ; j’étais noir comme un corbeau, mince comme un haricot et je courais allègrement les 5 lieues (21,1 kms ) en des temps qui devaient tourner autour de 1h 45 – 1h 50 ; je l’ai peut-être fait 5 ou 6 fois.

Puis les années passant j’ai réduit la voilure... pourquoi en effet parcourir 5 lieues quand on peut se contenter de 3? Depuis de nombreuses années je m’aligne sur la courte distance (10,6 kms).

Le parcours est quelconque, avec pratiquement 80% de goudron ; mais ce qui compte à Bonson, c’est l’ambiance festive et bon enfant , il y avait cette année 2500 participants sur les deux courses réunies ; je cours avec des copains (Guy, Marc pour ceux qui connaissent), je rencontre des anciens collègues, des anciens élèves, toutes sortes de connaissances ; il est toujours agréable de se faire doubler par un ancien élève qui vous salue par un chaleureux « alors M. Besacier toujours en forme ! » ; les gens sont là pour le plaisir de courir, et l’on voit tous les styles, toutes les démarches. Ce qui est quand même décourageant c’est de voir ce concurrent (ou cette concurrente) avec cette allure de crapaud ou de canard qui vous double et vous laisse sur place.


Les performances sont inversement proportionnelles à l’âge, ou dit autrement , plus les années passent, plus le temps et le classement augmentent ; voyez plutôt :

- 2011 : 58’ 25’’ : 846 / 1320
- 2013 : 58’ 46 ‘’ : 921 / 1454
- 2014 : 1h 0’ 23’’ : 978 / 1662

En 2014 fut donc dépassé le temps fatidique de une heure ; j’avais dit à une époque que j’arrêterais Bonson lorsque je mettrai plus d’une heure ; mais comme je suis encore en forme et que j’aime bien cette course, j’ai modifié quelque peu mon critère ; j’ai décidé désormais d’arrêter Bonson quand il n’y aura plus personne derrière moi ; au vu de mon classement de cette année vous voyez que j’ai encore un peu de marge !

Et puis le gros avantage de cette journée du 11 novembre est ce qu’on appelle en rugby la troisième mi-temps ; en effet, depuis longtemps nous avons l’habitude de nous retrouver chez l’un ou l’autre à tour de rôle pour le repas d’après course ; au début il y avait autour de la table au moins un coureur par famille ; maintenant nous sommes toujours aussi nombreux pour manger et de moins en moins nombreux pour courir ; par exemple en cette année 2014, nous étions 14 à table dont seulement 3 coureurs ; alors si l’on perd quelques grammes et calories en courant, on les retrouve vite en mangeant.

Et si l’an prochain, on étoffait un peu l’équipe du B2T à Bonson !?

Commentaires  

#3 Jipé 17-11-2014 09:50
Bravo au patriarche de la fratrie qui, une fois de plus, après la belle performance du Kilimandjaro, renoue avec un temps bien proche des précédents et nous prouve ,si besoin était, qu'il est dans une forme éblouissante. Bravo aussi à sa modestie car bien que n'étant point prof de maths (loin s'en faut...) il me semble que les résultats 'nagent' dans les mêmes eaux...non? J'ai même l'impression que le rang s'améliore si on tient compte du nombre total de participants... Les matheux infirmeront ou confirmeront... Moi ce qui m'inquiète c'est l'appel à étoffer la participation du B2T à Bonson... ça ne concerne QUE les coureurs habituels ou sous entendu "si on était un peu plus nombreux dans TA catégorie" ?? La bise à tous
Citer
#2 Max 13-11-2014 11:44
Voici une nouvelle plume bien sympa à lire. On sent l’expérience qui cause, tu m'étonnes: 26 ans de Bonson !. Pour l'avoir suivi et encouragé étant petit, je sais que certaines éditions ont été épiques. Je me rappelle notamment d'une année ou nous étions allés voir courir mon père avec Papy et Mamy. Je crois que cette année là il devait faire 25°C (pas mal pour un 11 Nov). Quant à faire un déplacement massif du B2T à Bonson l'année prochaine pourquoi pas mais c'est la troisième mi-temps qui risque d'être compliquée à organiser.
Citer
#1 MaN 12-11-2014 14:36
Bravo André pour le maintien cette belle tradition ligérienne... ...et qui c'est qui va fausser tous les résultats du quizz avec sa course impromptue :P ? A dimanche, on remet ça, parmi les crapauds et les canards de St Héand!
Citer