Trail de la Colombine

Rate this item
(0 votes)
colombine2014
100% nature, 100% plaisir

Après un raid’orientation il y a 15 jours et un 10km sur route la semaine dernière, retour au trail cette semaine… mais en nocturne, avec Fanny, Fred et Yannick, mes partenaires de course franc-comtois. Un petit air de Saintélyon au départ de ce premier Trail de la Colombine avec toutefois un horaire de départ moins tardif, davantage de degrés au thermomètre et surtout nettement moins de participants. Néanmoins, les organisateurs ont été performants question communication puisque près de 500 courageux se retrouvent ce samedi soir devant la mairie de Colombe les Vesoul pour « trailer » sur 15 bornes ou marcher sur 7.

Après avoir courus chacun à notre rythme, avec Yannick, lors du « Lion » dimanche dernier (cf article précédent), nous décidons cette fois-ci d’unir nos forces et de rester ensemble, avec Fanny et Fred. Il n’y a pas de chronométrage « officiel », pas de classement ni de podium à l’arrivée… simplement le plaisir de l’effort, de la nature, de la course avec la frontale, au clair de lune. Pour nous, pas vraiment d’objectif chronométrique (la montre GPS est d’ailleurs restée à Rioz… involontairement !!!) mais plutôt une mise à profit de nos dernières semaines d’entraînement sur une distance un peu plus longue que d’habitude, et aussi le (ré)apprentissage de la course de nuit, tellement particulière en termes d’appuis, de repères, de sensations. Mine de rien, la Saintélyon n’est plus si loin…

A 20h, nous franchissons l’arche de départ Intersport (clin d’œil à Simon !), au beau milieu du flot de concurrents. Les 3 premiers kilomètres s’effectuent dans un chemin plutôt étroit, montant régulièrement. Vraiment pas évident de doubler et de trouver notre vitesse de croisière. Au fil des kilomètres, le peloton s’étire ce qui nous permet d’accélérer le rythme. Les conditions de course sont idéales et le parcours proposé est des plus agréables : des sentiers en forêt pas trop techniques, des chemins forestiers plus roulants, un petit peu de bitume et aussi des côtes et descentes qui se succèdent régulièrement. Nous courons toujours tous les 4, éclairés par le véritable « phare » que Yannick porte sur la tête !

Lors du second ravito, situé à mi-course, Fred perd un peu de temps… sans doute en cherchant un plat de « pastas » dignes de ses origines italiennes ou alors une portion de tartiflette dont il raffole tant !!! Yannick, qui appréhendait quelque peu la distance de ce trail, a de très bonnes jambes et repart sur un rythme élevé. On se retrouve donc devant, distançant Fanny, Fred et leur frontale Quechua défaillante (nouveau clin d’œil à Simon !), à l’approche d’une partie plus boueuse du parcours. On longe un ruisseau dans une forêt et les écarts sont maintenant plus grands. Les lueurs des frontales sont désormais beaucoup plus éparses et on goûte pleinement aux sensations des courses nocturnes. J’ADORE…

Au 10ème km, ne voyant plus de lumière derrière nous, je propose à Yannick de poursuivre sur sa (belle) lancée. Moi, j’attends Fanny et Fred pour m’assurer qu’ils n’ont pas eu de souci dans la partie boueuse. Quelques instants plus tard, ils me rejoignent… pas de chute ni de blessure, mais une frontale défectueuse qui les a conduit à ralentir l’allure dans ce passage délicat. On court tous les 3 quelques hectomètres puis j’accélère la cadence pour essayer de retrouver Yannick avant l’arrivée. Mais le « bougre » est décidément bien en jambes ce soir et il faut m’employer franchement pour le rejoindre dans la dernière bosse. On s’accroche pour terminer sur un rythme élevé et on franchit la ligne d’arrivée en un peu plus d’1h30, suivis de quelques minutes par Fanny et Fred.

Dans l’aire d’arrivée, on retrouve, avec Fred, un de nos anciens élèves du Marteroy, Victor, qui vient de claquer une grosse perf (5ème en 1h10)… sans doute grâce à l’excellent travail de ses profs EPS au collège !!! (allez, ça ne fait pas de mal de s’envoyer quelques fleurs !!!).

Nous avons tous les 4 pris énormément de plaisir à courir ce trail nocturne. Un grand bravo aux organisateurs (dont c’était le baptême du feu) pour le parcours très agréable qu’ils ont tracé, le balisage parfait, les ravitos nombreux et copieux (malgré l’absence de tartiflette !), la sécurité qu’ils ont assurée (LED clignotantes, éclairage au groupe électrogène d’une portion de sentier dangereuse). Merci aux nombreux et joyeux bénévoles pour leurs encouragements et leur bonne humeur, parfois taquine (en témoignent « l’homme-chien », qui cherche à nous effrayer en éclairant son visage lors de notre passage ou encore ces 2 jeunes signaleurs qui nous invitent à franchir la rivière à pied sans nous parler du pont 10m plus loin… Fanny et Fred ne se sont pas fait berner, contrairement à d’autres qui ont terminé en étant mouillés jusqu’aux genoux !). Enfin, un dernier merci pour Nelly qui nous a offert, à notre retour à Rioz, un bon plat de pâtes dont nous, enfin surtout Fred, avions tellement envie !!!

100% nature… 100% plaisir…

Commentaires  

#5 Max 08-10-2014 20:44
ça fleure bon la convivialité là haut, un peu plus au nord... c'est juste une impression ? Je constate quand même que Pierrick en bon compétiteur du B2T ne laisse pas partir comme ça les copains seuls en tête... faut pas exagérer ! Je sens que le couz' Piépié va être affûté comme un sabre pour la nuit du 6 - 7 décembre. Chic !
Citer
#4 Pierrick 08-10-2014 09:27
Oups... petit oubli effectivement :-* Involontaire, bien évidemment !!!
Citer
#3 Fred 08-10-2014 07:28
je tiens à féliciter Pierrick pour le beau récit qu'il a publié concernant le trail de nuit à Colombes les Vesoul. Il a bien relaté toutes les étapes de cette soirée excepté une !!!! Effectivement , il a oublié de signaler qu'il a malheureusement chuté en se prenant une souche d'arbre!! En bon prof d'EPS il a su réaliser une chute type "roulade judo" pour se protéger. Je le félicite quand même car malgré ce contre temps, il a su trouver les ressources pour rattraper ce fougueux de Yannick qui avait finalement les jambes ce soir là (le bougre). Je tiens aussi à féliciter et remercier Nelly qui nous a nourri après l'effort avec ses pâtes exceptionnelles .Merci Nelly
Citer
#2 Man 07-10-2014 15:20
Ca fait envie, ces sorties entre amis avec chacun sa frontale...
Citer
#1 Yannick 07-10-2014 12:46
Quand les partenaires sont bons, le coach à la hauteur, forcément les sensations sont bonnes... Merci les amis de m'avoir accompagné sur ma première sortie nocturne. En route pour la Saintélyon...
Citer