Saint Héand

Rate this item
(0 votes)
stheand2013Une idée qui germe...
 
Le dimanche 17 novembre 2013 dernier, c'est un peu par "hasard" que plusieurs cousins du clan Besace se sont retrouvés sur les hauteurs du village de Saint Héand, dans la Loire.

Max, à la faveur d'une info qui circule lors de la fête des anniversaires Besace à St Sym, se voit quelque peu piqué au vif par la participation des cousins prévue -crime de lèse-majesté- SANS LUI !
Il s'inscrira donc à la dernière minute, avec son pote Hervé. Selon lui, une bonne préparation à la Saintélyon qui pointe le bout de son nez dans les semaines qui suivent, et ce, malgré les stigmates encore fraîches d'une récente chute lors d'un triathlon.

Manu, pour sa part, arrive en débutant sur cette épreuve, accompagné de son pote Z qui fait lui aussi son baptême du feu. Ils troquent pour la première fois le matos de rando pour allonger la foulée, sans trop savoir comment se situer.
Fabien, quant à lui, est venu de loin, avec un cortège de plusieurs centaines de collègues conseillers financiers, sans lesquels il ne se déplace jamais.

Le parcours est accidenté, le terrain parfois un peu gras, mais le tracé est très agréable, et sur les crêtes parfois enneigées, à travers les brumes matinales, on découvre une nature sauvage magnifique.
Les randonneurs retrouvent leur propension à la contemplation: le rythme est soutenu, mais l'oxygénation est la même.
Il y a une ambiance sympathique, des participants de tous bords, des copines joggeuses du dimanche aux trailers chevronnés.

Le cousin Max fait partie de cette dernière catégorie.
Non-content de finir à une très belle 7ème place sur le 28km (malgré un petit détour préjudiciable hors du tracé à la fin du parcours), il fait demi-tour sitôt la ligne d'arrivée franchie, en quête d'un visage connu à escorter dans le peloton. Il tombe sur celui, rubicond aux abords du plan d'eau de St Héand, de Manu qui entame avec Z les derniers de leurs 17 kilomètres. Max entraîne Manu et Z sur la fin de leur parcours, histoire de faire leur faire chauffer les "cuissots" et glaner quelques places au classement. Sans ce tutorat de prestige, les deux "bleus" auraient sans doute levé le pied sur ce finish un peu casse-pattes, ils se sont finalement surpris à accélérer, l'orgueil aux prises avec les poumons.

Fabien arrivera quasiment côte-à-côte avec Hervé, le comparse de Max, tant et si bien que tout le monde se retrouve au même moment dans le gymnase du village, à débriefer à chaud. Nous n'avions pas eu l'occasion de nous croiser avant le début des épreuves, plus tôt dans la matinée...
Rapidement, chacun rentre se mettre les pieds au sec dans ses pénates... mais de là à dire qu'à Saint Héand les prémices du futur B2T étaient posées, il n'y a qu'un pas…

Commentaires  

#1 Z 19-11-2013 08:48
Belle ambiance conviviale pour un baptême du feu, le premier d'une longue série. Promis, sur les prochaines, on se placera mieux au départ (hein Man?)
Citer