Triathlon de Vouglans

Rate this item
(2 votes)

 

vouglans
Jurassic Drache
 
Les commentaires qu’on se laisse sur ce site ouèbe, ça a du bon.
A l’issue d’un petit compte-rendu B2T, Fabien me glissait subrepticement qu’il pourrait bien s’aligner sur le triathlon de Vouglans. Ni une ni deux, je lui emboîte le pas et m’inscris sur cette épreuve qui avait pour mission de bien clôturer les vacances d’été.
C’est toutefois sous une pluie battante -une fois n’est pas coutume en Franche-Comté (cf Bourg-en-Bresse) que je retrouve un Fabien détrempé mais rigolard sur les bords du beau barrage de Vouglans. Marion et Romain, à peine effarouchés par le cataclysme, se calfeutrent quand même dans le camping-car emprunté aux grands-parents en attendant de klaxonner à notre passage (ils sont stationnés, par chance, à l’orée du parc à vélos).

L’épreuve de natation est sympathique, pour 2 raisons : l’eau est à 25° et la distance n’est que de 500 petits mètres. Je m’ébroue dans un style assez peu académique, comme à mon habitude, mais je vois que Fabien et moi en sommes au même stade après ce premier minuscule tiers. Je sors même avant lui sur mon vélo.
On m’avait parlé du “raidillon” de Saint Christophe, et j’ai très vite les cuisses qui brûlent dans cette montée au début des 30km à parcourir. C’est ce moment que choisit Fabien pour me damer le pion, et se faufiler en sifflotant entre des concurrents déjà mis à mal par cette côte à l’impressionnant pourcentage. Il me glisse un mot d’encouragement et file sur les hauteurs, en me déposant dans cette côte.

J’avoue avoir nourri le secret espoir de revenir sur lui, tant j’ai “avoiné” sur mon vélo, malgré des conditions dantesques : la pluie qui fouette le visage et joue pas mal de tours à des concurrents en rendant la chaussée glissante dans quelque virage trop serré ou sur quelque ligne blanche...

Je ne reviendrais jamais sur Fabien, d’autant que pour les 5 derniers kilomètres de course à pied les jambes sont un peu lourdes et les pieds nus peu stables dans des chaussures trempées.

Fabien est là pour m’assister dans les derniers hectomètres, merci à lui pour ce boost final. Il finit en 1h31 (143ème sur 450 inscrit), et moi en 1h36 (203ème). Je ne suis pas mécontent de ce résultat, d’autant que nous nous étions fixé comme objectif de finir en moins de deux heures.
Je mets ces objectifs de course sur le compte :
> d’une totale méconnaissance de mes capacités
> d’une fausse modestie notoire en ce qui concerne Fabien

Le soleil se décide à sortir sitôt le dernier concurrent sur la ligne d’arrivée, ce qui est un peu rageant. Nous nous consolons en terminant par une halte très agréable au Fay, où règne effectivement une ambiance à nulle autre pareille (je cite Max qui s’y était arrêté aussi après un trail), avec Marc et son banjo, Martine, Jaja, le très loquace Anatole et Princesse Garance dont nous faisons la connaissance autour d’un gueuleton salvateur. Nous repartirons même les bras chargés de bons produits maison cuisinés du jour, ce qui vaut bien toutes les récompenses et tous les podiums !

 

 

Commentaires  

#5 MaX 07-09-2016 09:04
On voit sur le départ natation qu'aucun triathlète n'a de combi néoprène. C'est donc qu'elle n'était pas autorisée --> l'eau était > 24°C. Le top pour faire un plouf dans cette eau si bleue. Assurément un très joli cadre pour faire du triathlon. J'en garde un excellent souvenir.
Bravo aux triathlètes du B2T et il va falloir créer une antenne du B2T pour le triathlon, heureusement l'acronyme ne changera pas.
Citer
#4 Marion 05-09-2016 18:58
oui une superbe journée !!
je n'ai pas grand chose à rajouter.
Bises à tous
Citer
#3 Fabien 03-09-2016 07:53
Salut Manu et salut à tous les lecteurs !
Effectivement, ce fut une bien agréable journée, biens que pluvieuse. A noter que mon dernier triathlon datait de juin 2015 au lac de Chalains (Jura) et qu'il pleuvait !
Je retiendrai surtout de cette journée du tri de Vouglans l'expérience Camping Car ! Wouaahhh ! Il m'a été offert de déguster un taboulé sur la table du Camping Car, et aussi de découvrir la douche du Camping Car ainsi même que les toilettes (je m'arrête là...) Merci à Manu , Marion et Romain pour leur accueil chaleureux et pour la concrétisation de mon rêve d'enfant : le Camping Car !!!
Merci à Manu pour la rédaction du compte rendu.
Et félicitations à toi pour ce résultat impressionnant au regard du volume d'entrainement !
Au plaisir de vous revoir (si possible avant les pédales automatiques de Romain ;-)))
A très bientôt
Fabien
Citer
#2 Clem 02-09-2016 23:10
25 degrés ? En vrai ? J'avoue être sceptique, tout en souhaitant bien entendu que ce fusse vrai pour vous ! (oh la belle conjugaison délicate !). Bises !
Citer
#1 Jipé 02-09-2016 21:28
Dicton de Vouglans:
"Pluie battante pendant nage et pédalage
N'efface point le château de sable sur la plage"... ...

Jolies perfs, bien 'trempés' dans l'ambiance, ici, puis là!
Bravo et bises
Citer