Coursières hivernales

Rate this item
(1 Vote)

 


coursieres
L'hivernale des coursières : 100% plaisir!
 
1er week end de janvier et premier dossard accroché.
Comme depuis 3 ans maintenant, la saison débute tôt avec le trail hivernal des coursières, organisé une fois encore à la perfection par l’équipe d’ATOS. Un grand bravo à eux!
Le B2T est comme à chaque fois bien représenté sur cette course, et pas seulement parmi les coureurs puisqu’on retrouve tatan Jo au retrait des dossards, tonton Vivi derrière son objectif, Jipé et Nanou au ravito de St André la côte et les nombreux supporters sur le bord des chemins (Nath, les enfants, mes parents, les cousins « Bill et Bart », Sandra, Nelly, leurs enfants, sans oublier les membres d’ATOS de partout sur le long du parcours pour donner de la voix, etc…).
Côté coureurs, Manu et Pierrick accompagné de deux amis du RTT sont sur le 15km, tandis que Z et moi sommes sur le 30km. A noter que Z rallonge la distance cette année. De là à penser qu’il a dans la tête de participer à un ultra cette année…

L’ambiance aux coursières est vraiment plus que sympathique. D’ailleurs les traileurs ne s’y trompent pas. C’est plein plusieurs semaines avant (670 coureurs sur le 30km et 900 sur le 15km). Et les têtes d’affiches deviennent de plus en plus solides et de plus en plus nombreuses. Difficile, au milieu de ces traileurs connus et reconnus, de prétendre à quoi que ce soit, mais peu importe, l’objectif reste toujours de se donner à fond et surtout de bien s’amuser. Pour cette édition je compte bien sur mon pote Yoan pour faire le doublé coursières printanières 2015 et hivernales 2016. Malheureusement pour lui, malgré une belle course de sa part, la concurrence était un peu trop rapide devant. Il se classe 4ème vraiment pas loin des 3 cadors du podium. Derrière, ça se joue à peu de choses, il m’a manqué un peu de jus au 20ème km pour suivre le bon wagon et lutter pour la 5ème place. Je dois donc me contenter d’une 9ème place, un peu décevante à chaud, mais finalement, vu le temps réalisé et vu les quelques autres coureurs derrière moi. Je m’en satisfais pleinement.

Comme d’habitude, une fois la ligne d’arrivée franchie, on ne sait plus où donner de la tête tellement il y a de têtes connues. Encore une belle matinée d’effort et de convivialité.
Plus que jamais les Monts du Lyonnais sont vraiment le berceau du B2T!
 
MaX

7h45 dimanche matin, rdv avec mon Gibus de voisin pour un départ commun vers St Martin. En allant se garer chez un de ses copains fagotier, nous sommes impressionnés par le monde déjà présent sur place : pas de doute, les Coursières attirent de plus en plus en quantité et en qualité vu les pointures alignées sur les deux courses du jour.

En attendant le départ, on retrouve le team riolais avec Man puis Max. Avec 30 bornes au programme, du gras et du dénivelé à foison, je pars tranquillement, accompagné par Julien, mon collègue d'entraînement d'Yzeron, avec pour tactique d'arriver en forme au Signal et d'accélérer ensuite si possible. La première partie de course se déroule sans encombre avec des chemins variés et de magnifiques points de vue sur les Monts du Lyonnais et le Pilat. On discute avec quelques connaissances en chemin et on descend rapidement sur le premier ravito. On enchaîne alors avec une agréable boucle d'une dizaine de km dominant Ste Catherine, Riverie puis St Sorlin avant de remonter sec vers St André et le deuxième ravito. Les jambes commencent à durcir un peu et les encouragements de Nanou et JP font du bien. Un peu de répit en forêt avant le casse patte annoncé: la remontée infernale vers le Signal qui m'avait déjà fait mal en Mai. C'est donc prévenu que j'attaque dru dans le pentu jusqu'au rocher final en forme d'apothéose: à quatre pattes avec corde fixe en soutien et ACDC au taquet! Il reste alors huit bornes plutôt faciles mais plus moyen d'accélérer, les crampes arrivent et m'obligent à finir en mode moelleux, laissant passer quelques concurrents plus en forme.
Qu'importe, la fatigue s'envole quand j'entends mes deux pingouins crier sur la ligne "allez papa"!!!

J'en termine finalement satisfait, avec beaucoup de collègues arrivés dans les mêmes chronos, et une ambiance avant, pendant et après la course toujours aussi conviviale.
Et quand le B2T est présent en force, c'est encore mieux!
 
Z

 
Ce samedi 9 janvier, c’est une forte délégation riolaise qui prend la route des Monts du Lyonnais. En effet, les amis du RTT (Rioz Trail Team) ont décidé de venir fouler les terres du B2T à l’occasion de ce Trail hivernal des Coursières, première levée de la saison 2016.
En guise d’échauffement le samedi, une journée à arpenter les rues de la capitale des Gaules, de Gerland à Fourvière, avant une Pasta Party géante à Aveize en soirée. Mamans et enfants prennent ensuite leurs quartiers chez Gisèle et Michel pour une nuit en mode « colonie de vacances », tandis que les papas coureurs s’en vont dormir tranquillement à St Sym chez Joëlle et Yves.

Le dimanche matin, le réveil est plutôt matinal car l’objectif est de se rendre assez vite sur la ligne de départ à St Martin, notamment pour encourager Max et Z prêts à s’élancer sur le 30km. Ce qui est génial sur cette course, c’est qu’on a vraiment l’impression d’être à la maison, entouré de sa famille et de ses amis. Au départ, en course, à l’arrivée, c’est l’occasion de retrouver et d’échanger quelques mots avec des coureurs confirmés (Patcho, Gibus…) et d’autres beaucoup moins expérimentés (Jean-Vincent, ma cousine Joanna et la forte délégation du Krachtball, Fanou… il y a quelques années, je n’aurai pas misé un copeck sur le fait qu’on se retrouve côte à côte au départ d’un trail de 15km !!!). Il ne faut surtout pas oublier les membres d’ATOS, où là aussi, famille et amis sont très représentés, et les féliciter pour l’organisation de ce bel évènement et pour leurs chaleureux encouragements.

Côté course, pas grand-chose à dire si ce n’est que la douleur au mollet s’est réveillée à peu près au niveau du rond-point du Plomb, c'est-à-dire 350m après le départ !!! La séance d’ostéo en urgence d’Aurélyne n’aura pas eu l’effet magique escompté. Pas grave, l’essentiel est ailleurs… l’essentiel c’est d’avoir pris un énorme plaisir de partir avec la double casquette B2T/RTT, à savoir m’élancer aux côtés de Man, de retour aux affaires, de Chris, qui va prendre beaucoup de plaisir durant 1h27, et de Yannick, qui aura la délicatesse de m’accompagner jusqu’au bout !!! Et un énorme plaisir également dans cette rude montée peu après le ravito où notre bruyant fan-club nous a encouragé comme aucun autre coureur ne l’a été ! Merci les filles et les enfants, c’était génial !!!

Un seul souhait à la fin de ce WE si agréable : remettre ça l’an prochain… et si possible en pleine possession de mes moyens !
 
Pierrick

  

Commentaires  

#4 MaX 19-01-2016 20:15
Je rejoins MaN sur la dédicace 1: Bravo à toute l'orga, encore un sans faute de leur part.
@Yannick, te met pas trop de pression pour le week end "riz au lait", par contre met la au frais... la pression.
Et finalement un peu comme Jipé, durant la course je me posais ces mêmes questions, mais où vais-je ? où courge ? dans quelle étagère ? questions restées sans réponse à ce jour, peut-être faudra-t-il que je les reformule...
Citer
#3 Jipé 18-01-2016 22:10
Ici c'est comme dans le Progrès: si ça y est, c'est qu'c'est vrai!! Même si on a pu encourager de la voix, d'une tape amicale, d'un petit mot Max, Z, Gib et quelques autres aperçus à St André, ça reste un peu frustrant de 'manquer' ces ambiances de départ, de parcours ou d'arrivée... ... Chacun participe à sa façon: à tous ceux qui me demandait Samedi:"Et toi, tu cours demain?" j'ai répondu: "Ah ben non! moi je courge aujourd'hui!"
Citer
#2 Yannick 18-01-2016 20:19
Encore un super WE sur les terrains du B2T.
Merci à tous, on espère être à la hauteur lors de votre passage chez nous!!!
Citer
#1 MaN 18-01-2016 16:32
Rien à rajouter aux récits des cousins! Convivialité, tracé bucolique, pleins de supporters et quelques casse-pattes: "100% plaisir" comme dit Max...

Deux spéciales dédicaces :
(1) à Jordane pour l'orga et le DOSSARD de dernière minute!
(2) à Laurent (dernière photo, l'homme en noir :), qui a troqué -belle surprise- ses guitares contre des pompes boueuses, ça fait plaisir LoJo!!

Hauts du Lyonnais
**Home Sweet Home**
Citer