Foulée Bessenoise

Rate this item
(2 votes)

 

bessenay
Challenge des Monts du Lyonnais, étape 4/7

Les vacances touchent à leur fin, ça sent le cuir des cartables neufs.
Pour chasser le spleen, et aussi pour continuer à glaner quelques points au classement du Challenge des Monts du Lyonnais, on s’aligne, avec Z et Sylvain (un collègue du club de triathlon), sur la course de Bessenay, histoire -comme on dit là-bas- de se refaire la cerise (gag!). Sur place, on retrouve aussi les amis Richard et Virginie, Georges…

Hélas, dès les premiers hectomètres, je sens que ce sympathique évènement va vite virer au chemin de croix: les douleurs, déjà anciennes, des dernières sorties se rappellent à moi et très vite, j’ai deux bouts de bois en guise de mollets. Les tendons d’Achille sont bien inflammés, et si sur le plat ça va à peu près, dès la moindre déclivité ça clignote en rouge au-dessus de mes talons…

Les compères sont loin devant depuis longtemps, quand j’atteins le ravito de mi-parcours. J’ai la nette impression de courir en claudiquant: la foulée, en plus d’être douloureuse, est bien peu efficace. Je songe sérieusement à abandonner pour cette fois, la tête déjà à mes onguents, pommades, kiné & osthéo, massages, glace, cataplasmes et voyage à Lourdes.

A ma décharge, il fait déjà 29°c à 10h du matin (la veille encore, tout le département était en alerte orange canicule), et je ne suis pas très friand de ces efforts en plein soleil, sans un once de vent pour vous rafraîchir.
Je tente de me rassurer, misant sur les bons soins qu’il va falloir prodiguer aux divers bobos, ainsi que sur un rafraîchissement des températures avec l’automne en vue…

Exsangue au franchissement de la ligne d’arrivée, je vois Z, bien satisfait de sa course dont il a quasiment joué les premiers rôles! Quant à moi, loin derrière, j’espère me remettre rapidement sur pieds, car nos échéances automnales approchent, et on ne peut pas dire que cette journée m’ait rassuré.

 

 

Read 744 times

Commentaires  

#1 jipé 17-09-2017 22:37
Adage bien connu dans la Brévenne:
Si le comité des fêtes
Veut te rouler la cerise,
N'en fait pas qu'à ta tête
Si les tendons sont en crise!

.........................une cagette
..........................de bises.ebhne
Citer