Trail de Noël de St Rémy

Rate this item
(2 votes)

 

noelstremy;
Trail de Noël de St Rémy
 
Quand je me réveille ce dimanche matin, mes premières pensées vont vers les courageux aventuriers de la Saintélyon qui ont dû, et qui, à cette heure-là, en bavent encore… et plus particulièrement Man et Fab qui sont venus à bout de leur Saintexpress.

Bien évidemment beaucoup moins prestigieux que ne l’est la Saintélyon, mais très certainement beaucoup plus convivial, le trail de Noël de St Rémy est également au programme de ce 1er week-end de Décembre. Il commence tout de même à se faire un nom dans le paysage du trail franc-comtois, en témoignent la clôture des inscriptions (500 dossards) avant le Jour J, un partenariat avec la marque Raidlight, mais surtout un plateau relevé avec pas mal de pointures locales reconnues ou en devenir (on aura notamment le plaisir de saluer le coureur bisontin Sangé Sherpa, vainqueur l’an dernier du RiozTrail, après un beau duel avec un certain… Max Besacier !!!).

La délégation riolaise est assez importante pour ce sympathique RDV mis sur pied par Samuel et Tony Maraffi, du Team « Run in 70 », et leur équipe. On ne s’était pas vraiment trompés quand nous nous sommes tournés vers eux pour avoir des conseils, des bons plans, des ressources lors de la mise en place de notre RiozTrail… car question organisation, ils sont au TOP ! Bravo les gars !

A 10h, la course du Père Noël de 19km est lancée, avec, côté RTT, Jérémy, Fred et Mathieu. 30 minutes plus tard, Yannick, Chris, Olivier, Fred, Frank et moi-même nous élançons sur les 12km de la course des Lutins. J’ai pas mal hésité entre les 2 formats mais la toute récente reprise après une entorse de la cheville, mais surtout la soirée d’anniversaire d’un collègue footeux la veille (ouahhh… on commence à arroser des 50 ans… c’est une première… la catégorie M1 me guette !!!) m’ont conduit sur la voie de la sagesse (paresse diront certains !!!).

Côté course, la petite distance et le profil très roulant du départ m’amènent à partir vite, dans les pas de Chris, avec pour objectif de tenir le plus longtemps possible sur un rythme élevé. Les premiers sentiers et sympathiques singles se présentent à nous, dans une alternance de boue, de gel et de verglas, qui rappellent certains passages délicats de la Saintélyon, l’obscurité en moins !
Lorsque la difficulté majeure du parcours se présente, Chris m’a déjà fait faux bond et les jambes commencent à se durcir. Heureusement, les nombreux et chaleureux bénévoles sont là pour nous soutenir. Certes, on est loin de l’ambiance de fous furieux de l’équipe du Trail des Coursières avant le signal de St André la nuit dernière, mais leurs encouragements sont très appréciables et me permettent de relancer la cadence pour venir à bout de cet agréable parcours tracé autour du village de St Rémy. L’arrivée se profile après 1h09 de course, sous les flashs de Chris arrivé un peu plus tôt, avec un classement honorable pour moi  et surtout des sensations plutôt satisfaisantes.

S’ensuivent une douche chaude salvatrice en cette matinée des plus fraîches, un repas sympathique partagé avec notre fine équipe et une cérémonie protocolaire menée d’une main de maître par Sam, accompagné de la Mère et du Père Noël… sans oublier un très émouvant hommage pour Alexia, joggeuse haute-saônoise disparue tout récemment alors qu’elle s’adonnait à sa passion, à notre passion… RIP…

 

  

 

Read 998 times

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir